LE TEMPS QUI PASSE

Tu as ouvert la porte
Qui trop longtemps scellée yeah he
Ne gardait que les miettes
De rêves oubliés yeah he

La lumière a jailli aveuglant mes pensées
Sentiments poussiéreux bien trop souvent cachés
Alors malgré le temps me faudra-t-il y croire
Une fois encore me battre pour tout juste espérer

O o o
Et si le temps qui passe
O o
N'existait que pour les autres

Crois-tu qu'enfin alors
Nous retrouverons ce lien
Qui nous unit si fort
Que nous ne ferons qu'un

Je garderai enfouis au plus profond de moi
Ces sentiments intacts à l'abri des regards
Pour que le jour venu où tu iras vers moi
Cette vie tant attendue s'offre sans retenue

O o o
Et si le temps qui passe
O o
N'existait que pour les autres

Et si le temps n'obéissait à aucune loi
N'altérait pas l'envie, n'effaçait rien de toi, toi

O o o
Et si le temps qui passe
O o
N'existait que pour les autres
O o o
N'était plus une menace
O o
Te perdre comme les autres




TIME THAT GOES BY

You have opened the door
That was ceiled for far too long
And only kept the crumbs
Of broken dreams.

Time that goes by

Light has pierced, blinding my thoughts,
Dusty feelings too often hid.
So despite time I’ll have to believe,
I’ll have to fight again to only hope.

O o o
And what if the time that goes by
O o
Only existed for others?

Will you then believe
That at last we’ll find the bond
Which unites us so strongly,
If we’ll become one?

Deep within me I will keep
These feelings intact and away from stares,
So that the day you’ll come to me,
This such awaited life will come with no restraint.

O o o
And what if the time that goes by
O o
Only existed for others?

And what if time only obeyed to one law,
Did not alter desire, did not erase anything of you, of you?

O o o
And what if the time that goes by
O o
Only existed for others,
O o o
Was no longer a threat
O o
Of loosing you like the others?