PAS PERDUE

Pas perdue, pas paumée
Pas perdue, pas paumée
Décidée, pas paumée
Pas perdue, attisée
D’abord sentir monter comme une humeur gaie
La langue se délie et plonge dans un lac frais

Et un mot, après l’autre
Et un mot, après l’autre
Une envie , puis une autre
Un mot, après l’autre
Evoluer en eaux profondes, auprès de ma blonde je me sens vraie
Etre en terrain d’entente, reconnaître l’amie qui me tend les bras

Et les rires, qui pétillent
Et les voix, qui déraillent
Et les rires, qui pétillent
Et c’est moi, qui vacille
Une délicieuse ivresse infiltre doucement mes membres alanguis
Entraîne la sécheresse qui me reste dans la gorge, chasse l’affreux ennui

Le roulis
Le bruit des vagues
Le tournis
Le bruit des vagues
L’équilibre en vacances, mon corps abandonné chavire
Un tourbillon emporte mes dernières idées noires avant que le bateau ne coule
Etre une fois de plus le pantin ravi de ces nuits qui n’ont jamais de fin
J’suis pas seule, j’suis saoûle, tous mes scrupules détalent et ma raison s’écroule

 

NOT LOST

Not lost, not a looser
Not lost, not a looser
Decided, not a looser
Not lost, just stirred up
First you feel a kind of merry mood
The tongue unwinds and dives into a fresh lake

A word, then another
A word, then another
A longing, then another
A word, then another
Evolving in deep water beside my lager, I feel alive
To be on common ground and acknowledge this friend open armed

Laughter bubbling
Voices raving
Laughter bubbling
It’s me who’s staggering
A delicious rapture softly seeps into my languid body
And sweeps away the dryness in my throat, casting the boredom away

Swaying, swaying
Waves breaking, waves breaking
Dizzy, dizzy
Waves breaking, waves breaking
Stability is on holiday, my body’s capsized
In a whirl the last of my darkest thoughts are cast out before the boat sinks
To be once again the delighted puppet of those endless nights
I’m not alone, I’m drunk…my scruples scuttle off and my reason crumbles away