L'OMBRE

L’ombre du Mordor
Étend sa chape de plomb sur la terre
Lourd le pesant d’or
Dans les poches des félons et tourne les têtes

Écrasés par le poids du siècle
On crève secs
Et tous les rêves
Ont un goût amer

C’est l’ordre immonde
Qui chasse le juste et prend plaisir à lui couper les ailes
Et couvre peu à peu le monde
Du voile épais de l’ignorance et bâillonne ferme

Écrasés par le poids du siècle
On crève secs
Et tous les rêves
Ont un goût amer

A l’heure où la vie a perdu
Aurons-nous seulement vécu
Complices du malentendu
Sans rien faire

Où est la lumière
Celle qui donne la force et qui libère

Écrasés par le poids du siècle
On crève secs
Et tous les rêves
Ont un goût amer

 

THE SHADOW

The Mordor’s shadow
Spreads his millstone around our neck
On earth

Heavy is the weight of gold
In the felon’s pockets
That turns heads

Crushed by the weight of the century
We die drained
And all the dreams
Taste bitter

It’s the vile order
Which chases the right and takes pleasure
In cutting his wings

And cover the world little by little
With the opaque veil of ignorance
And firmly gag

The moment where life’s defeated
Will we’ve even lived
Accomplices of the misunderstanding
Doing nothing

Where is the light
The one who gives the strength
And liberates